Suis-je la seule à ne plus supporter le mot « aventure » ?

Aventure est un mot qu’on entend pour parler de tout et de rien. Des vacances, de la formation qu’on commence, de son nouveau job ou de l’ancien quand « c’est la fin de l’aventure », d’un voyage, de la vie, d’amour, du jeu de télé-réalité auquel on a participé…


Ce mot, malheureusement pour lui, parce qu’il n’y est pour rien, je ne peux plus le supporter. Il est devenu un fourre-tout et un incontournable. Il a perdu tout son sens et toute sa saveur. De nombreux mots subissent le même sort, chacun son tour.


Il y a quelques années on lisait sur toutes les 4e de couverture des livres « truculent »,

« jubilatoire ». Et puis ils sont tombés en désuétude, laissant la place à d’autres qui à leur tour ont disparu…


Aujourd’hui, c’est « disruptif » et « singulier ». Demain, quel sera l’heureux élu ?


Pour « aventure », j’ai l’impression que ce sont les jeux de télé-réalité qui ont ouvert le bal de cette mode vide de sens du goût pour l'aventure pour ceux dont la vie semble être, justement, vide de sens. Car c’est bien là que se situe le plus inquiétant, dans cette injonction à vouloir vivre des choses hors du commun, c’est-à-dire à passer par des moments périlleux, à braver des dangers, à vivre des émotions fortes, à exister en héros ou en loser, pourvu que ce soit extrême.


Vivre une vie ordinaire est une aventure


Le quotidien, le calme, la discrétion, autant de choses qui sont exclues du cadre des amateurs d’aventure. Pourtant la vie se compose d’autant de beauté que de laideur, de lumière que d’ombre, de joie que de tristesse, d’envie que d’apathie, de succès que d’échec... Cela semble difficile à dire et à entendre de nos jours, mais les périodes de creux sont d’une immense richesse. Elles sont constitutives et sont une nourriture extraordinaire. Encore faut-il les accepter comme inhérentes à la vie, au même titre que parfois la fête a été un flop, que les vacances étaient ratées, qu’il pleuvait le jour du pique-nique, que le contrat n’a pas été signé finalement…

C’est dans le quotidien le plus banal que peut se jouer la plus grande des aventures.

Virginie Manchado® 2020
Identité visuelle Calixte Perea - Conception du site Monomanie
Logo-VirginieManchado-noir.png